Cher PEF*,

Hier soir, je suis allé au cinéma. Et comme je voulais dessiner depuis un petit moment déjà, j'ai décidé de raconter cette soirée "en temps réel rediffusé", alors que j'allais voir INCEPTION de Christopher Nolan...
864863865866867

inception868

Que dire, si ce n'est que le film est truffés de moment d'excellence?
Pour ne pas gâcher le plaisir de la surprise, voici juste l'intrigue globale, pour toi cher PEF:
Dans un futur proche, Dom est employé par une multinationale pour voler des idées dans le rêves des gens au moyen de la machine "Inception" et il excelle dans ce domaine. Mais voilà, Dom veut rentrer chez lui et pour retrouver sa famille, il lui faudra agir en implantant une idée dans la tête d'un homme...
A partir de là, tu sais à peu près à quoi t'en tenir. Tout y est pour contenter le public: de l'action, de la romance, de la SF, du thriller, du suspense...
La plupart des critiques s'accordent à dire que c'est un mélange de Matrix et de Mission: IMPOSSIBLE.
C'est vouloir simplifier à l'extrême, même si pour ma part j'ai surtout vu des références à "ExistenZ"

Là où le génie du film opère, c'est sur les différents niveaux de lecture du film, entre rêve et réalité, vérité et symboles, ainsi qu'un montage calibré comme du papier à musique.

Moi qui n'apprécie guère le blond Léo, je dois admettre qu'il s'en tire avec les honneurs. Marion Cotillard a un jeu nickel, à la hauteur de son personnage si complexe... Mais la révélation du film, pour moi, n'est autre que Joseph Gordon-Levitt, alias Arthur, la bras droit de Léo. Une scène ahurissante du film dans lequel il tient un rôle-clé m'a tout bonnement soufflé.
Et quel plaisir de retrouver Michael Caine et Cillian Murphy, les fidèles "seconds couteaux" de Nolan!!

Incontestablement un film culte pour 2010.

Tu risques de ne plus jamais vivre tes rêves de la même manière...

*Petit Etre Funky